Aparentemente, México no es el más original en eso los escandalazos por un tweet político... lo que es ahogarse en un vaso de agua cuando se quiere =P

Conseil à la première dame : oublier Twitter: "Un tweet, un simple tweet de 135 signes, a fait voler la "normalité" hollandienne en éclats, mardi 12 juin.

"Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé." Par ces quelques mots, Valérie Trierweiler, qui partage la vie du président, a apporté son soutien public à l'adversaire électoral de Ségolène Royal, ex-compagne de François Hollande et mère de leurs quatre enfants, qui a elle-même le soutien du PS, du premier ministre et du chef de l'Etat.

A juste titre, le président de la République avait jugé que les Français avaient besoin d'"apaisement " après l'hyperactivité de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy. Candidat, il lui avait reproché son goût des coups d'éclat, la confusion de sa vie privée ou familiale avec les affaires publiques. Et voilà que, cinq semaines à peine après son élection, il se trouve à son tour pris au piège d'un mélange des genres qui réunit tous ces ingrédients à la fois."

'via Blog this'

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Preguntas de rescate para un examen final

Preguntas de rescate para un examen final (segunda parte)

Discúlpenme ustedes si no celebro el arresto de doña #ElbaEstherGordillo , pero esto ya lo vivimos con el PRI, se llama Quinazo, y no sirve al pueblo, sino al poder

¿Qué es lo que más debe indignar a la opinión pública sobre el caso de Florence Cassez?

Veinticinco réplicas hasta el momento... mello, mucho mello...